Guide

Meilleur matériel Crossfit : les équipements indispensables pour un entraînement à domicile

meilleur materiel Crossfit

Le crossfit est une discipline mêlant fitness, haltérophilie, gymnastique, athlétisme et cardio. Il s’agit d’une pratique extrêmement complète, permettant de travailler à la fois les capacités cardiovasculaires et la musculature. Globalement, ce sport améliore significativement la condition physique. Intense, le crossfit consiste à enchaîner rapidement les exercices, grâce à des équipements appropriés. Justement, quels sont les indispensables pour bien s’entraîner chez soi ? Nous avons sélectionné les accessoires et appareils de crossfit nécessaires, pour profiter de tous les bénéfices de cette pratique.

Promo : Accessoire de Crossfit

Le Meilleur Matériel de Crossfit

1 – La barre olympique : un indispensable

La barre olympique permet de réaliser de nombreux exercices phares du crossfit, comme les célèbres squats ou deadlifts.

  • Caractéristiques : généralement, les barres que l’on retrouve dans le commerce se ressemblent toutes. En effet, ces accessoires étant utilisés lors des jeux olympiques, leurs dimensions sont normalisées. Assez lourdes (20 kilos en moyenne), elles peuvent être utilisées seules, ou sur un rack. Comme nous l’avons mentionné précédemment, elles permettent de réaliser de nombreux exercices et sont beaucoup plus polyvalentes que les barres d’haltérophilie classiques, que l’on retrouve également dans les salles de sports, car plus robustes.
  • Choix : les barres olympiques ne possèdent pas les mêmes dimensions, en fonction de leur utilisation par un homme ou une femme. De ce fait, il est crucial de choisir une barre correspondant à son sexe. D’autre part, prendre connaissance de l’emplacement des poignées est nécessaire. Privilégiez des poignées larges, qui assurent une meilleure prise en main. Sachez également que, si la barre olympique n’est pas adaptée à votre morphologie, il est possible de se tourner vers une barre d’haltérophilie, à condition d’opter pour un accessoire solide.
  • Prix : les barres olympiques constituent un budget important. Les premiers prix se situent autour des 200 euros.

2 – Les disques de poids en caoutchouc, pour compléter la barre olympique

Aussi appelés bumper plates, les disques en caoutchouc viennent se fixer directement sur les barres olympiques ou d’haltérophilie. Ces accessoires possèdent un avantage considérable : en raison du matériau qui les composent, ils ne risquent pas d’abîmer le sol ni les poids.

  • Caractéristiques : les bumper plates sont disponibles dans de nombreuses variantes. En effet, de plus en plus de marques de sport en proposent aussi, ils sont en vente dans la plupart des boutiques spécialisées. Grâce à leur excellent rebond, ce disque préserve le lieu de l’entraînement. Attention, il ne faut pas confondre les bumper plates avec les disques en fonte, utilisés en haltérophilie et en musculation. En effet, ces accessoires sont réservés exclusivement aux crossfitters, et non aux bodybuilders.
  • Choix : le poids est le critère numéro un, qui vous aidera à sélectionner les bumper plates qui correspondent à votre niveau en crossfit et à votre morphologie. Pour débuter, l’achat d’un set comprenant des disques de poids différents est vivement recommandé. D’autre part, il est essentiel également de se pencher sur la qualité de ces produits. Mieux vaut opter pour des bumper plates équipés d’une bague intérieure en acier inoxydable, plus résistant et durable. En effet, les bagues en alu sont bien moins robustes.
  • Prix : comptez environ 150 euros pour un set de deux bumper plates.

3 – La barre de traction, pour un entraînement complet

Si les barres olympiques sont indispensables à la pratique du crossfit, il en va de même pour la barre de traction, un équipement de référence dans le domaine de la musculation. En effet, réaliser des tractions en pronation et en supination permet de travailler l’intégralité des muscles du haut du corps.

  • Caractéristiques : les barres de traction pour une utilisation à domicile sont généralement à fixer sur un mur, au plafond ou dans un encadrement de porte. Sécurisées, celles-ci ne représentent aucun risque, puisqu’elles peuvent supporter un poids relativement important. Grâce à elles, et en fonction de l’exercice réalisé, il devient possible de se muscler les bras, le dos, les épaules, et même les abdos.
  • Choix : il n’est pas nécessaire d’investir une somme d’argent importante dans une barre de traction. En effet, même s’il existe des modèles perfectionnés, proposant divers emplacements pour les mains par exemple, une barre premier prix fera amplement l’affaire. En revanche, pour bénéficier de tous les avantages de cet équipement, il est crucial de la fixer à la bonne hauteur.
  • Prix : une bonne barre de traction est disponible, à partir de 40 euros dans les magasins de sport.

4 – La corde à sauter, et plus précisément une speed rope

Bien loin de la corde à sauter de notre enfance, la speed rope utilisée par les crossfitters se compose d’une corde en acier gainé, bien plus légère que le plastique ou le nylon. La corde à sauter constitue un excellent exercice cardio, très apprécié lors des entraînements de crossfit.

  • Caractéristiques : la corde à sauter de crossfit mesure entre 2 et 3mm de diamètre. Facile d’utilisation grâce à ses poignets confortables, cet accessoire dispose également d’un roulement à billes, évitant à la corde de s’emmêler. Il lui permet également d’améliorer la rapidité. Grâce à la corde à sauter speed rope, le sportif peut enchaîner deux tours en un seul saut.
  • Choix : les cordes de type speed rope affichent globalement une qualité similaire. Sachez que, pour lui accorder une bonne durée de vie, il est vivement déconseillé de l’utiliser sur des sols abrasifs.
  • Prix : une corde à sauter de crossfit est très abordable, puisqu’elle est affiché à 15 euros environ dans les magasins de sport et sur les boutiques en ligne.

5 – Les kettlebells, petites mais efficaces !

Nous recommandons vivement l’achat de kettlebells, pour les entraînements de crossfit à domicile. Il s’agit en réalité de poids, équipés d’une anse permettant de les soulever plus aisément. Déclinés en de nombreuses formes et couleurs, ces accessoires permettent de muscler le dos, les bras, ainsi que les muscles du bas du corps.

  • Caractéristiques : les kettlebells sont disponibles dans une large gamme de poids, 2 kilos pour les plus légers, jusqu’à 50 kilos pour les plus lourds. Ils sont conseillés pour la réalisation d’exercices comme les snatchs, les clean & jerks ou encore les swings.
  • Choix : vous l’aurez compris, choisir un kettlebell en fonction de vos capacités musculaires est indispensable. Le type de matériau qui les compose est également un critère à ne pas négliger. Alors que les équipements en fonte sont plus onéreux, les kettlebells en plastique sont plus abordables. Prenez également en compte le revêtement de ces accessoires (néoprène ou vinyle).
  • Prix : les kettlebells les plus légers sont affichés à moins de 10 euros. Les plus lourds peuvent avoisiner les 200 euros.

6 – Une wall ball, la base du crossfit

L’exercice du wall ball est certainement le plus complexe et le plus intense. De ce fait, il n’est généralement pas apprécié par les crossfitters. Toutefois, cet accessoire est indispensable, car il offre de nombreux bénéfices.

  • Caractéristiques : une wall ball pèse entre 6 et 9 kilos. Pour bien l’utiliser, il convient de la lancer en hauteur, pour ensuite la rattraper en sollicitant les articulations des chevilles, de la hanche, des genoux, etc. Très efficace pour bien habituer les crossfitters débutant à adopter les bons mouvements d’haltérophilie, la wall ball est également excellente, pour renforcer les articulations que nous avons précédemment mentionnés.
  • Choix : plus la wall ball possède un diamètre important, plus la réception sera facile. D’autre part, on recommande un revêtement en nylon, qui lui assure une plus longue durée de vie, ainsi qu’une meilleure accroche. Assurez-vous également avant l’achat que l’accessoire qui vous intéresse soit traité contre l’humidité. En effet, avec la transpiration, l’accessoire pourrait bien vous échapper des mains.
  • Prix : les wall ball sont relativement abordables. C’est vrai, il est possible d’en trouver à partir de 30 euros. Bien sûr, plus la balle est lourde, plus elle est chère.

7 – Les anneaux de gymnastique, pour travailler les bras et le torse

Les anneaux de gymnastique sont de loin les accessoires les plus polyvalents et les plus pratiques, qui peuvent même remplacer d’autres équipements de crossfit. Ils sont sécurisés et permettent une musculation efficace.

  • Caractéristiques : les anneaux de gymnastique sont généralement conçus en bois ou en plastique et sont reliés à des sangles. D’ailleurs, celles-ci peuvent être fixées n’importe où, aussi bien à un mur qu’à une barre de traction. Si vous possédez une cage de squat, dans ce cas, les anneaux sont également compatibles. Tout comme la wall ball, ils sont traités contre l’humidité, afin d’assurer la sécurité de chacun. Nous recommandons vivement les anneaux, pour leur encombrement minime et leur prix très attractif.
  • Choix : au moment de choisir des anneaux de gymnastique, il est recommandé de s’attarder sur les sangles et leurs dimensions. En effet, celles-ci doivent être suffisamment grandes, afin de pouvoir être fixées partout, à n’importe quelle hauteur.
  • Prix : comme nous l’avons mentionné, les anneaux de gymnastique sont très abordables. On les trouve aisément, à partir d’une vingtaine d’euros.

Un appareil d’endurance : le rameur ou le vélo elliptique

Pour compléter votre équipement de crossfit, investir dans un appareil de fitness semble essentiel, notamment pour travailler le cardio. Deux dispositifs peuvent être envisagés : le rameur, ou le vélo elliptique. Que vous proposent ces deux équipements ? Que vous permettent-ils de travailler ? C’est ce que nous allons voir.

Le rameur

Le rameur est l’un des appareils de sport les plus complets qui existent à l’heure actuelle. En effet, il permet de travailler l’intégralité des muscles du corps, mais également d’améliorer les performances cardiovasculaires. Le rameur se compose d’une roue d’inertie qui entraine le mouvement, d’une poignée de tirage, d’un siège coulissant, ainsi que d’une poutre et de pédales.

Ce dispositif imite les mouvements réalisés lors de la pratique de l’aviron et sollicite aussi bien les muscles du haut, que du bas du corps. Il permet donc de développer efficacement la musculature, tout en limitant l’impact sur les articulations. Grâce à des exercices de rameur réguliers, il est possible de brûler efficacement les calories, de renforcer le cœur, ainsi que son cardio. Cet appareil a donc toute sa place, dans un équipement de crossfit.

Pour bien le choisir, il est nécessaire de prendre en considération le type de tirage, ses caractéristiques techniques, ainsi que son système de freinage et les divers programmes d’entraînement proposés.

Le vélo elliptique

Le vélo elliptique, au même titre que le rameur, permet de solliciter la plupart des muscles du corps. Il se compose d’un guidon fixe, de poignées mobiles fixées à des pédales, et d’une roue d’inertie. Le vélo elliptique imite à la perfection les mouvements de la course à pied, tout en protégeant efficacement les articulations. De ce fait, il s’agit d’un appareil doux, permettant un entraînement intense, mais respectueux du corps.

À l’instar du rameur, le vélo elliptique aide à brûler des graisses et améliore le cardio. Toutefois, pour profiter d’exercices vraiment efficaces, il convient d’opter pour un appareil équipé d’une roue d’inertie d’au moins 20 kilos. La longueur de l’équipement doit être d’au moins 2 mètres, afin de profiter d’une amplitude de mouvement suffisante.

A lire : Le vélo elliptique est-il suffisant pour éliminer la cellulite ?

A lire : Le vélo elliptique pour perdre du ventre : un appareil efficace

Les accessoires pour un entraînement de crossfit domestique au top !

Afin d’améliorer votre confort et d’assurer votre sécurité lors d’un entraînement de crossfit, plusieurs accessoires peuvent être envisagés :

  • Les genouillères : les genoux sont régulièrement sollicités lors d’un entraînement de crossfit. Il convient donc de s’équiper de genouillères, afin de bien maintenir l’articulation.
  • Les gants : indispensables pour éviter les accidents, les gants évitent de répandre de la sueur sur une barre ou d’autres surfaces lisses. Ils sont donc indispensables, mais particulièrement abordables. En effet, il est possible d’en trouver à seulement une dizaine d’euros en ligne, ou dans les magasins de sport.
  • Les protège-poignets : au même titre que les genouillères, les protège-poignets ont pour objectif de protéger efficacement l’articulation. Lorsque celle-ci est bien maintenue, les risques de blessure sont beaucoup moins importants. Les protège-poignées doivent être envisagés pour tout type d’exercice, notamment les soulevés de terre, les arrachés, etc.
  • Les chaussures : vaste sujet que les chaussures de crossfit. En effet, de très nombreux modèles sont proposés dans le commerce aussi, difficile de faire un choix. Nous recommandons toutefois d’opter pour des chaussures d’haltérophilie, qui assurent à la fois un bon maintien du pied, ainsi qu’un ancrage optimal dans le sol.
  • Le stepper : appareil qui imite les montés et descentes des marches nous vous le recommandons en complèment du reste.

Vidéo conseil sur les meilleurs accessoires Crossfit

Leave a Comment